Explore Belle Epoque, Vintage Photos, and more!

Explore related topics

Robert Doisneau Paris, 1954

Robert Doisneau Paris, 1954

objet insolite paris

Les 11 trésors oubliés de Paris

An old photo of a sand box and a Paris road mender in 1923

voiture pour enfants

voiture pour enfants

Epicerie (Cuvillier et frère), rue de la Paix. Paris. 1911.

Photos : évolution des commerces de bouche à Paris depuis 1900

place de la Nation - Foire du Trône - Paris 11ème/12ème - Les superbes manèges de la Foire du Trône, vers 1900...

place de la Nation - Foire du Trône - Paris 11ème/12ème - Les superbes manèges de la Foire du Trône, vers 1900...

Les agents de police cyclistes patrouillaient par deux dans l'arrondissement de Paris où ils étaient affectés ; ils pouvaient également apporter des plis dans les commissariats limitrophes qui jouxtaient leur arrondissement.  vers 1941

Les agents de police cyclistes patrouillaient par deux dans l'arrondissement de Paris où ils étaient affectés ; ils pouvaient également apporter des plis dans les commissariats limitrophes qui jouxtaient leur arrondissement. vers 1941

Mme Véron, une des premières femmes à exercer la profession de cocher à Paris. ==> http://www.ville-clichy.fr/actualite/532/19-actualite.htm

Mme Véron, une des premières femmes à exercer la profession de cocher à Paris. ==> http://www.ville-clichy.fr/actualite/532/19-actualite.htm

Déchargement de briques d'une péniche. Paris, quai de Conti, vers 1930.

Déchargement de briques d'une péniche. Paris, quai de Conti, vers 1930.

Les pavés sont mis en place à la main et calés au moyen de la truelle, de l’autre un pilon. Un ouvrier les fixe définitivement avec de la « demoiselle » ou la « hie », lourd pieux de chêne manœuvré à deux mains et terminé par une semelle d’acier résonnant clair sur les grés. Une nouvelle couche légère de sable est répandue à la surface du nouveau pavage pour combler les joints.

Les pavés sont mis en place à la main et calés au moyen de la truelle, de l’autre un pilon. Un ouvrier les fixe définitivement avec de la « demoiselle » ou la « hie », lourd pieux de chêne manœuvré à deux mains et terminé par une semelle d’acier résonnant clair sur les grés. Une nouvelle couche légère de sable est répandue à la surface du nouveau pavage pour combler les joints.

Pinterest
Search